Au programme le samedi 6 août 05 août 2016

Défi Mangeurs de blé d’Inde… 100% colon
Après la Course de brouettes, les Fêtes de la Nouvelle-France continuent dans la lancée des événements de la série 100% colon. Un autre événement ludique et comique s’ajoute à l’agenda! À 14 h 15 sur la scène TD, aura lieu le Défi Mangeurs de blé d’Inde 100% colon. Les détenteurs de médaillons seront invités à venir manger le plus de blé d’Inde possible pendant 15 minutes. À gagner : 150$ au Côtes-à- Côtes Resto-Grill, la reconnaissance de tous et le fabuleux blé d’Inde d’or! Venez vous mesurer à la grande gagnante du Festival de l’épi de Scott, Audrey Roy, qui a englouti  17 épis en 15 minutes!

Des campements sur notre site
Cette année, vous retrouverez plusieurs campements, dont  la Garde du Lys sur le Chemin de ronde. Reconstitution à caractère historique des gardes du marquis Pourville de Tracy et atelier d’escrime à l’ancienne. Vous serez transporté à l’époque de la renaissance par le biais de démonstrations de combat, d’animation et d’ateliers divers.

Animations musicales et théâtrales
À divers endroits, vous pourrez voir la performance de troupes de théâtre de rue au grand bonheur de grands et petits! Aussi, divers groupes de musique traditionnelle et ancienne se produiront! Venez les écouter tout en festoyant et en dégustant une bonne bière à l’Auberge SAQ!

Des artisans à rencontrer
Au cours de votre visite du site, un peu partout sur le site, vous aurez l’occasion de rencontrer divers artisans, dont le flécherand et les dames de la guilde des dentellières. Ne manquez pas surtout pas le tailleur de pierre qui sera très content de vous laisser participer et l’aider à compléter son œuvre! Pour sa part, le souffleur de verre offrira un petit souvenir aux participants suite à l’atelier.

SCÈNE TD
Mélisande, 19 h 30
Puisant dans le riche héritage de la chanson traditionnelle francophone, Mélisande a déniché de petits bijoux qu’elle adapte et présente avec une perspective féminine actuelle et le son résolument moderne de son groupe. Le quatuor québécois, dirigé par  Mélisande et  son complice Alexandre de Grosbois-Garand propose une musique énergique aux influences trad, pop et électro livrée à l’aide d’une combinaison originale d’instruments acoustiques et électriques, d’harmonies vocales et de programmation. Souvent dansantes, parfois planantes, les chansons invitent l’auditeur à voyager à travers le temps pour découvrir des réalités intemporelles de la vie des femmes.

Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs, 21 h
Forts de deux Félix dans la catégorie « Album traditionnel de l’année », Nicolas Pellerin et les Grands Hurleurs nous entraînent dans un voyage musical varié où les tempêtes grooveuses s’enchaînent sur des airs doux et frais. Le groupe offre un spectacle unique qui mélange avec harmonie différents genres musicaux : le classique, le groove africain, l’électro et le folk. L’énergie du trio est palpable – fermez les yeux et et vous les croirez six sur scène.

Les Nouvelles Casernes : lieu phare de l’histoire militaire de la capitalE, 13 h 30
Construites entre 1749 et 1752 par l’ingénieur du roi Chaussegros de Léry, les Nouvelles-Casernes ont été habitées par les militaires français puis britanniques pendant plus de 100 ans. Durant cette conférence, vous en apprendrez plus sur l’histoire mouvementée de ce lieu emblématique de la capitale, mais aussi sur la vie des soldats en casernement à l’époque coloniale. Conférencière : Marie-Ève Ouellet

Un vaisseau chargé d’Histoire : Vingt ans de conservation des vestiges du Elizabeth and Mary (1690), 15 h 30
Retrouvée en 1994 à la veille de Noël, l’épave du Elizabeth and Mary fut oubliée dans les eaux du fleuve Saint-Laurent pendant plus de 300 ans. L’année 2016 souligne le 20e anniversaire du début de la fouille de l’épave et le 326e anniversaire du naufrage. Venez voir quelques exemples de la contribution des restaurateurs ayant permis de réécrire l’histoire de ce bateau, ainsi que les efforts consacrés pour la préservation de cette collection exceptionnelle du XVIIe siècle. Conférenciers : André Bergeron et Blandine Daux.